Saint-Flour L’Etang - Puy-de-Dôme

  • Saint-Flour L'Etang - Puy-de-Dôme
  • Saint-Flour L'Etang - Puy-de-Dôme
  • Saint-Flour L'Etang - Puy-de-Dôme
  • Saint-Flour L'Etang - Puy-de-Dôme

Accueil du site > Vie communale > L’urbanisme

L’urbanisme

La carte communale

Elaborée en 2005, elle peut-être consultée à la mairie.

Elles est également accessible en ligne en cliquant sur ce lien :

CARTE COMMUNALE SAINT FLOUR L’ETANG

www


bb

2017-2020 : Première tranche du PAB : L’aménagement des abords de l’école

A l’issue de l’étude préalable menée sur la période 2015-2016, le premier chantier retenu dans le cadre du PAB (Programme d’Aménagement du Bourg) est celui de l’aménagement des abords de l’école.

2019

Novembre : la finalisation

Dans l’enceinte de l’école,mercredi 6 novembre, les enrobés, à nouveau démolis pendant les vacances de la Toussaint (voir ci-dessous) ont été totalement refaits en béton bitumineux grenaillé. Le "grenaillage" final, qui permettra de donner au sol son aspect définitif, de couleur plus claire, sera réalisé en janvier.

enrobe ecole 1

Les portillons et grillages de protection ont été installés les 25 et 26 novembre.

entree ecole 1

entree ecole 2

En ce qui concerne le dévoiement de la voie communale, son débouché sur la route départementale, jugé trop étroit par l’ensemble des agriculteurs de la commune, a été élargi. Les enrobés ont été réalisés le 8 novembre.

enrobe VC 1

enrobe VC 2

enrobe VC 3

Les autres enrobés (parvis, cheminements pietonniers) ont été réalisés dans la foulée. Comme pour la cour de l’école, le "grenaillage" final, qui permettra de donner au sol son aspect définitif, de couleur plus claire, sera réalisé en janvier.

La plantation des espaces verts sera effectuée avant Noel.

parvis 2

parvis 4

Dans le nouveau point propre, les bacs à déchets ont pris leur place.

poubelles PP

En ce qui concerne les réseaux secs (électricité basse et moyenne tension, téléphone), les nouveaux réseaux souterrains ont été mis en service. La suppression des réseaux aériens (cables et poteaux) est en cours.

poteau 1

poteau 2

En ce qui concerne les aménagements de surface, tous les gabions sont en place et les enrobés du parvis de l’école et des différents cheminements ainsi que les zones de stationnement ont été finalisés le 22 novembre .

Le nouveau point propre est également terminé. Il sera mis en service début décembre, après séchage complet de la dalle.

Le plan et la nature des espaces verts ont été finalisés en concertation avec les membres de la commission municipale. L’engazonnement et les plantations seront aussi réalisés debut décembre.

Octobre : un grand pas en avant : l’installation du bassin de rétention enterré

Dès l’autorisation administrative obtenue, l’entreprise Delavet a commandé les plus de cent cinquante casiers en plastique constituant ce bassin. Ils ont ét mis en place à partir du 7 octobre.

 

bassin 2

bassin 3

bassin 4

bassin 6

bassin 9

bassin A

Cinq jours plus tard, il ne subsistait plus rien des gigantesques tas de gravats qui intriguaient tant de monde ...

bassin B

------

Septembre : poursuite des travaux sur les réseaux, poursuite du point propre

Réseaux "humides" (eaux pluviales, eaux usées, eau potable) :

Les différents regards de décantation ont été installés ainsi que l’exutoire aval des eaux pluviales, en sortie du futur bassin de rétention enterré. Les éléments qui restent à mettre en place pour finaliser cette tranche sont les casiers permettent d’enterrer ce bassin (voir décision prise en juillet). Cette opération ne peut pas se dérouler avant l’obtention de l’autorisation administrative de la police de l’eau qui doit survenir au plus tard à la mi-octobre.

Réseau "secs" :

Concernant les réseaux électriques, l’ensemble des éléments permettant sa mise en service (cablage, coffrets) ont été mis en place. C’est maintenant la SCIE, en coordinnation avec ENEDIS, qui doit procéder à leur branchement. Une fois ceux-ci réalisés, c’est aussi la SCIE qui procédera à la dépose des anciens réseaux aériens. Concernant le réseau téléphonique, Orange a effectué la réception, avec la SCIE, des nouveaux équipements. C’est à eux, maintenant, de procéder à la connexion du nouveau réseau téléphonique enterré et à la suppression de l’ancien réseau aérien.

Point propre :

Les travaux de maçonnerie ont repris avec la construction des murs délimitant ce nouveau point propre.

Aménagement de surface (parking, parvis école, cheminements, espaces verts) :

La préparation des deux zones de stationnement proches du nouveau débouché de la route du Chassaing sur la Départementale a été réalisée.

parking 1

La préparation du parking principal ne pourra se faire que lorsque les remblais stockés en attente de la finalisation du bassin enterré auront disparu. Concernant les différents revêtements, ils est prévu de les réaliser début novembre, dans la foulée de la refection des bétons de la cour d’école. Si tout se passe bien, les plantations se feront avant la Ste Catherine !

Point financier :

Si les aléas survenus (malfaçons des bétons de la cour de l’école, nécessité d’enterrer le bassin de rétention des eaux pluviales) ont considérablement allongé la durée de ce chantier, ce dont nous nous excusons auprès de toutes les personnes en subissant les nuisances, nous tenons à signaler qu’en terme budgétaire seule la mise en place du bassin de rétention enterré constitue un supplément significatif. Il s’élève à 20 000€. Les reprises successives des enrobés de la cour de l’école, liées à des malfaçons agrées par l’ensemble des parties, restent totalement à la charge de l’entreprise chargée des travaux. Le reste des travaux réalisés respecte l’enveloppe du marché initial.

Il faut, en outre, noter qu’en complément des 178 000€ de subventions qui étaient notifiées à la signature du marche (voir ci-dessous la rubrique "appel d’offres"), des subventions supplémentaires (Etat et Département) ont été obtenus en 2019 pour la réalisation du nouveau point propre, pour un montant total de 40 000€, ce qui élève le montant total des subventions à 218 000€.

------

Juilllet : viabilisation des parcelles constructibles, poursuite des aménagements de l’école

L’ensemble des fouilles réseaux a été finalisé.

Eau Potable : Le raccordement de la nouvelle conduite a été effectuée par le SIAEP, ainsi que l’extension de réseau avec les branchements des quatre parcelles constructibles.

Eaux Usées : le raccordement des collecteurs d’eaux usées des quatres parcelles au réseau d’assainissement collectif du bourg a été réalisé.

Eaux pluviales : le raccordement des collecteurs d’eaux pluviales des quatres parcelles au nouveau réseau de collecte des eaux pluviales a été réalisé.

Réseaux électriques : Les fouilles d’enfouissement des réseaux moyenne et basse tension ont été achevées. La préparation des branchements basse tension des nouvelles parcelles a été réalisée.

Reseau téléphonique : La préparation des branchements téléphoniques des nouvelles parcelles a été réalisée.

Ecole : Dans la seconde quinzaine de juillet, les travaux de maçonnerie qui devaient permettre de finaliser le nouvel accès à l’école se sont poursuivis.

Mais, malheureusement, les bétons désactivés repris fin juillet comportent encore beaucoup de mal façons et ne sont pas acceptables. Il a donc été décidé avec l’entreprise DELAVET de démolir tous les bétons réalisés autour de l’Ecole, et de les reprendre en béton bitumineux clair grenaillé. Ces reprises devront se faire durant les vacances scolaires de Toussaint.

entree ecole

Parallèlement, les travaux d’aménagement du nouveau "point propre" ont démarré.

En outre, constatant la dangerosité évidente du bassin de rétention à ciel ouvert réalisé dans un environnement très fréquenté par des enfants, la décision de l’enterrer a été prise au conseil municipal de juillet. Les caractéristiques du nouveau dispositif ont été soumise à la Police de l’Eau pour approbation.

Le chantier a été interrompu de 5 au 25 août, durant les congés de l’entreprise Delavet.

------

Juin : terrassement du parvis de l’école, poursuite des fouilles réseaux ("secs" et "humides")

La démolition de la portion de la route du Chassaing devant le parvis de l’école ainsi que le terrassement de celui-ci sont terminés.

decaissement parvis ecole

Le chantier s’est poursuivi par la mise en place des réseaux d’assainissement et de viabilisation des nouvelles parcelles constructibles (eaux usées, eau potable, eaux pluviales, electricité, téléphone).

RH 1

RH 2

------

Mai : création du bassin de rétention des eaux pluviales, démarrage des fouilles d’enfouissement des réseaux secs

Les travaux de terrassement se sont poursuivis par la réalisation du bassin de rétention imposé par la réglementation de gestion des eaux pluviales.

bassin 2

Parallèlement, les fouilles d’enfouissement des "réseaux secs" (electricité basse et moyenne tension, téléphone) autour de la zone à aménager ont été réalisées sur la route de Chavaroche, la RD entre l’école et le cimetière ainsi que sur la route du Chassaing.

rte du Chassaing

------

Avril : démarrage du terrassement

Après une interruption du chantier en mars due au retard pris dans le déroulement des formalités reglementaires de gestion des eaux pluviales, le terrassement de la zone à aménager, avec en particulier le dévoiement de la route du Chassaing, a pu démarrer. Ce dévoiement a pour but :

  • d’améliorer la sécurité en déportant son débouché sur la RD vers une zone de meilleure visibilité,
  • de dégager le parvis de l’école et d’assurer une continuité pietonnière sécurisée vers la zone de stationnement
  • de desservir les quatre parcelles constructibles viabilisées prévues dans le cadre de cet aménagement

dd

panneau

travaux 04 2

travaux 04 3

La période des vacances de Pâques a été mise à profit pour poursuivre le réaménagement de la cour de l’école.

beton cour

travaux 04 1

------

Février : démarrage des travaux au niveau de l’école

Comme prévu, nous avons profité des vacances scolaires de février, pour entamer une première tranche de travaux qui doit se dérouler dans l’enceinte de l’école proprement dite. Celle-ci répond à trois objectifs :

  • se conformer aux normes de sécurité, en cloturant totalement l’enceinte de l’école et en créant un nouvel accès à la classe, dissocié de l’accès aux appartements communaux,
  • se conformer aux normes d’accessibilité, en créant des rampes d’accès PMR,
  • réaménager la cour, en y créant une zone en béton désactivé qui permettra notamment la pratique du vélo.

Cette tranche sera porsuivie au cours des prochaines vacances scolaires, en avril.

travaux ecole 2

coleV2 1

coleV2 2

coleV3 1

Janvier : Réunion de lancement

Le 24 janvier 2019, une réunion de lancement du démarrage des travaux s’est tenue à la Mairie en présence de tous les acteurs concernés : la Municipalité maitre d’ouvrage, le bureau d’études Géoval maitre d’oeuvre, l’Entreprise Delavet qui va réaliser les travaux ainsi que les concessionnaires des différents réseaux impactés par le chantier.

Le démarrage du chantier a été fixé au 18 février afin de profiter des vacances scolaires pour démarrer les travaux situé dans l’enceinte de l’école.

Pour mémoire, l’ensemble de ces aménagements a pour but de :

  • sécuriser l’accès à l’école
  • la mettre aux normes d’accessibilité PMR
  • réaménager sa cour
  • sécuriser la circulation pietonnière sur le parvis (dévoiement VC8)
  • créer des zones de stationnement (bus scolaire et vehicules privés)
  • aménager des espaces verts
  • gerer les eaux pluviales conformément aux réglementations en vigueur
  • enterrer les réseaux aériens
  • rénover et améliorer l’éclairage public avec des lampadaires de basse consommation énergétique
  • réaménager le « point propre » et l’espace de stockage de matériaux
  • créer et viabiliser quatre parcelles constructibles

--------

2018

Démarrage de la mission de maîtrise d’oeuvre des travaux d’aménagement des abords de l’école

C’est le bureau d’études GEOVAL, associé au cabinet d’architecture DESCOEUR, qui a remporté l’appel d’offres lancé en avril pour l’éxécution de cette mission.

Elle a débuté en mai avec l’objectif de finaliser le dossier d’étude du projet à l’automne, de lancer les appels d’offres des entreprises au début de l’hiver et, ainsi, de démarrer les travaux dès le début de l’année 2019.

Relevé topographique

Une des premières actions nécessaires à l’engagement du projet a été réalisée en juin : le relevé topographique détaillé de la parcelle à aménager :

releve topo

Poursuite de la concertation

En juillet, une première réunion de concertation avec les enseignants et les représentants de parents d’élèves a eu lieu pour présenter et échanger sur un sous-ensemble du projet, celui des modifications de l’accès à l’école. Ces modifications sont destinées à répondre aux contraintes de sécurité et d’accessibilité ainsi qu’à celles du réaménagement partiel de la cour.

Et, comme promis en 2016, la concertation avec le groupe d’habitants volontaires constitué lors de l’étude PAB s’est prolongée le jeudi 27 septembre avec une réunion de présentation et d’échanges sur l’esquisse qui doit servir de base définitive au projet global d’aménagement. Cette réunion a réuni plus de vingt personnes dans les locaux de la mairie et les discussions se sont prolongées autour d’un verre.

PDF - 36.6 ko
objectifs

abords ecole concertation 27 9 2017 1

abords ecole concertation 27 9 2017 2

abords ecole concertation 27 9 2017 3

abords ecole concertation 27 9 2017 4

abords ecole concertation 27 9 2017 5

abords ecole concertation 27 9 2017 6

abords ecole concertation 27 9 2017 7

Etude de sol

Parallèlement à la poursuite de l’avant-projet, la réalisation d’une analyse géotechnique de la zone concernée a été réalisée le 3 octobre. Elle doit permettre d’identifier précisemment la nature du terrain (profondeur et durété de la roche, perméabilité, ...) afin de valider l’implantation des différents ouvrages.

 

geotech 1

sol 3

geotech 2

Appel d’offres pour la réalisation des travaux

Il a été lancé entre le 23 octobre et le 21 novembre 2018, sur la base du Dossier de Consultation élaboré par le bureau d’études GEOVAL qui assure la maitrise d’oeuvre.

A l’issue du dépouillement des offres, c’est la Société de Travaux publics DELAVET, associée à l’Entreprise COLAS, qui a été retenue lors d’un conseil municipal convoqué le 20 décembre 2018.

Le marché signé s’élève à 328 829,35 €. Son financement sera assuré par : 

  • une subvention d’Etat (DETR) à hauteur de 89 670 €
  • une subvention Régionale (Plan Ruralité) à hauteur de 32 000 €
  • une subvention Départementale à hauteur de 56 608 €

nnn

Soit un total de subventions notifiées à ce jour de 178 278 € représentant 55% du montant des travaux.

Le démarrage des travaux est planifié pour la seconde quinzaine de février 2019.


Diagnostic du réseau d’assainissement collectif du bourg

Parallèlement, le diagnostic du réseau collectif d’assainissement du bourg, réalisé par le Bureau d’Etudes Réalités Environnement, s’est poursuivi.

La campagne de mesures, seconde étape de ce diagnostic et démarrée seulement en décembre 2017 à cause d’une pluviométie insuffisante, s’est terminée en janvier 2018 notamment par une série de relevés de débits nocturnes.

Cette campagne de mesures a été suivie, en mai, d’une campagne d’inspection télévisuelle du réseau qui a confirmé la présence d’un flux très important d’eaux claires parasites permanentes (infiltrations de sources, débordements de puits, ...) que les relevés nocturnes laissaient présager.

Ce taux trop important d’eaux claires transitant dans le réseau unitaire et aboutissant à la station d’épuration impacte fortement l’efficacité de son fonctionnement.

passage camera 1
curage du réseau avant de lancer l’inspection

passage camera 2

l’exploration a commencée

passage camera 7

En juillet 2018, le bureau d’études Réalités Environnement a présenté les conclusions de ses investigations, en présence du maitre d’oeuvre des travaux d’aménagement des abords de l’école (Géoval) et des responsables départementaux des services concernés, notamment celui de la Police de l’Eau.

Outre les recommendations concernant les travaux d’assainissement qui doivent être associés à l’aménagement des abords de l’école (eaux usées et eaux pluviales), ce rapport identifie trois zones principales où des travaux de mise en conformité - notamment de prise en compte du flux trop important d’ECPP (eaux claires parasites permanentes) - devront être programmés dans les dix ans qui viennent :

  • Entre l’école et la route de Charmène, mise en séparatif du réseau avec création d’un réseau EU (eaux usées) et conservation de l’actuel réseau unitaire pour les EP (eaux pluviales). Le flux des EP sera canalisé le long de la route de Charmène.
  • Entre la mairie et la station d’épuration, mise en séparatif avec création de deux nouveaux réseaux compte tenu de la forte dégradation du réseau unitaire actuel.
  • Dans la partie avale du bourg, requalification - par intervention interne - du réseau unitaire existant.

Seule le zone comprise entre la route de Charmène et la mairie, pourra conserver le réseau actuel unitaire dont l’état est jugé satisfaisant.

Ces différents travaux feront l’objet d’une programmation coordonnée - sur le plan financier et technique - avec les futures étapes du PAB (Plan d’Aménagement du Bourg).

------------

2017

Mise en place du plan de financement des travaux d’aménagement des abords de l’école

L’année 2017 a été consacrée à la mise en place de son financement. Trois dossiers de subventions, déposés respectivement auprès du département (FIC), de la région (Plan ruralité) et de l’état (DETR), ont été acceptés pour un montant total de 178 300€.

Lancement d’un diagnostic du réseau d’assainissement collectif du bourg

L’année 2017 a également été consacrée à l’approfondissement technique du dossier, de façon à être prêt à démarrer les travaux en 2018.

Ainsi, un diagnostic complet du réseau d’assainissement collectif du bourg (eaux usées et eaux pluviales) a été lancé. Il a été confié au bureau d’études Réalités Environnement. Il débouchera sur l’élaboration d’un Schéma Directeur d’Assainissement nécessaire à l’obtention de subventions ultérieures. Son financement est subventionné à 80% par l’Agence de l’Eau et le Département.

En mai, une première intervention des techniciens de ce bureau d’étude a permis d’effectuer une visite complète des ouvrages du réseau d’assainissement (station d’épuration, regards, exutoires).

diag assainissemnt 1

diag assainissemnt 2

nn

Pour des raisons de trop faible pluviomètrie, il a fallu attendre décembre 2017 pour démarrer la campagne de mesure sur ce réseau prévue au titre de ce diagnostic.

diag mesures 2

b


vv

2015-2016 : Programme d’Aménagement du Bourg (PAB) : L’étude préalable

Entre août 2015 et décembre 2016, la municipalité a mené une réflexion sur les aménagements du bourg qu’elle pourrait entreprendre dans les années qui viennent.

Cette réflexion avait pour but d’apporter des solutions cohérentes, en terme d’urbanisme, aux problèmes auxquels doivent répondre de tels aménagements :

  •  embellir notre bourg,
  •  sécuriser la circulation,
  •  favoriser le développement de notre commune

www

L’historique

Dès l’été 2014, la Municipalité avait lancé le projet d’étude d’un Programme d’Aménagement de Bourg (PAB). Le but d’une telle étude est de disposer d’un document :

  •  proposant des opérations d’aménagement cohérentes entre elles,
  •  permettant d’obtenir des financements pour leur réalisation.

A l’automne 2014, la Commission Municipale d’Urbanisme, avec le support de l’Atelier d’Urbanisme en Livradois Forez, avait rédigé le cahier des charges de cette étude, ce qui a permis, en décembre 2014, de lancer l’appel d’offres correspondant. En mars 2015, à l’issue du dépouillement des propositions reçues, c’est le Bureau d’études "Réalités Paysage" (Paysagiste-Urbaniste-Architecte), de Roanne, qui avait été choisi.

Comme toute étude de ce genre, elle a comporté deux phases

  •  une phase « diagnostic », d’identifications des enjeux et des contraintes
  •  une phase « stratégie et programme », d’élaboration d’un plan-guide et de fiches actions

xxx

La concertation publique

Dans le cadre de cette étude, une concertation et une information publique à laquelle nous attachons une grande importance a été mise en place. Elle consistait en :

  •  des ateliers participatifs, réunissant au cours de l’étude, avec l’équipe du Bureau d’études et les membres de la commission Urbanisme, un groupe représentatif d’ habitants de la commune qui s’étaient portés volontaires.
  •  une exposition publique organisée à la fin de l’étude pour présenter à l’ensemble de la population le Programme d’Aménagement retenu.

xxx

La phase "diagnostic"

Avant d’envisager tout nouvel aménagement, il fallait se poser les bonnes questions. Il fallait lister tous les besoins. Il fallait répertorier toutes les contraintes.

Par exemple, sur le thème de la circulation, pouvaient dors et déjà se poser des questions relatives :

  •  à la sécurisation/apaisement de la circulation routière, par exemple, comment faire diminuer notablement la vitesse des véhicules qui traversent le bourg depuis Saint-Dier ou Courpière....
  •  au stationnement des riverains et des visiteurs...
  •  aux cheminements piétonniers, pour permettre, notamment aux mamans et à leurs poussettes, de circuler en toute sécurité du haut en bas du bourg. ...

Sur le thème de la qualité esthétique :

  •  à l’enfouissement des réseaux...
  •  aux types d’aménagements et aux matériaux utilisés, en privilégiant des revêtements plus esthétiques...
  •  à la mise en avant du fleurissement et des espaces verts réalisés par les bénévoles de la Commission Espaces Verts...
  •  à la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti...

Sur le thème du développement communal

  •  à la revitalisation du centre bourg...
  •  à l’aménagement du terrain communal situé en face l’école...

vvv

Un première atelier participatif, organisé le samedi 17 octobre 2015, a eu pour but de recenser tous les besoins, d’identifier toutes les contraintes, en un mot, d’enrichir cette liste.

Encadré par la responsable du projet au Bureau d’Etudes "Réalites", le groupe d’habitants représentatifs, accompagné des membres de la Commission Urbanisme, s’est déplacé sur les différents sites concernés :

  •  le carrefour et la place de l’église
  •  le carrefour de l’école
  •  le parking et l’accès à la salle des fêtes
  •  les entrées et la traversée du bourg dans son ensemble

 

PAB2 17 10 2015

xxx

La phase « Stratégie et Programme »

A l’issue de l’étape de diagnostic, la phase suivante de l’étude a été engagée en novembre 2015.

Cette phase avait pour objectif de produire :

  •  un Plan-Guide, projet de programme d’actions cohérent et priorisé sur les années à venir.
  •  Des Fiches actions, déclinant ce programme d’actions sur chaque site concerné, sous forme de note de présentation, d’esquisses, d’estimatif des travaux, d’échéancier prévisionnel, de prescriptions et de recommandations

En terme de concertation publique, de janvier à mars 2016, dans le cadre d’une convention signée entre la commune et le CAUE, quatre étudiants de l’IADT (Institut d’Auvergne de Développement des Territoires) sont intervenus sur cette étude, apportant une contribution supplémentaire aux travaux menés par le bureau "Réalités". ils ont conduit une concertation spécifique sur les aménagement concernant les abords de l’école.

Après avoir mené une série d’entretiens individuels avec des personnes particulièrement concernées (institutrice, ATSEM, cantinière, chauffeur bus, locataires, parents d’élèves, amicale laique…), ils ont organisé, vendredi 12 février, à la Mairie, un atelier de travail rassemblant toutes ces personnes.

xxx PAB 12 2 1

www

Puis, un nouvel atelier participatif concernant le secteur de l’école s’est tenu le mardi 5 avril 2016 à la salle des fêtes.

Lors de cet atelier, qui rassemblait une trentaine de participants, un projet d’aménagement a été présenté aux habitants impliqués dans ce processus de concertation.

Ce projet, élaboré par le bureau d’Etudes Réalités en coordination avec la Commission Municipale d’Urbanisme, avait été conçu en tenant compte des éléments recueillis au cours du premier atelier participatif du 17 octobre 2015. Mais il bénéficiait aussi des apports du travail de concertation complémentaire des quatre étudiants IADT. Tous les acteurs concernés participaient à cet atelier.

 

PAB2 5 avril

 

La découverte du projet d’aménagement présenté a suscité un débat vivant et constructif duquel ont émergé de nombreuses remarques très pertinentes destinées à permettre au bureau d’études de l’amander.

www

Un nouvel atelier participatif a été organisé samedi 9 juillet 2016, à la salle des fêtes, pour, d’une part, présenter le schéma d’aménagement retenu pour les abords de l’école et, d’autre part, présenter ceux proposés pour les autres secteurs concernés par l’étude (entrées de Bourg, Mairie, Salle des Fêtes, traversée dans sa globalité...).

En ce qui concerne le secteur de l’école, l’assemblée présente a entériné le schéma présenté, constatant qu’à ce niveau il prenait en compte la quasi totalité des problèmes soulevés et des remarques formulées lors des rencontres précédentes.

En ce qui concerne les autres secteurs, les schémas présentés ont globalement reçu un accueil favorable. Le cabinet Réalités a pris notes de toutes les remarques formulées pour étudier les éventuels ajustements permettant leur prise en compte. 

 

PAB 9 7 16 3

vvv

Pour clore cette étude, une exposition publique a présenté à l’ensemble de la population le Programme d’Aménagement retenu, du 3 au 15 décembre 2016, à la mairie.

Merci aux nombreux visiteurs (plus de 50 personnes) pour l’intérêt qu’ils ont porté à cette exposition.

expo PAB 1

expo PAB 4

expo PAB 5

Voici les panneaux présentés lors de cette exposition :

expo PAB panneau 1

expo PAB panneau 2 expo PAB panneau 3 expo PAB panneau 4

ggg

 

 

ttt



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP